S’inscrire à l’infolettre :

Répondre aux besoins essentiels, étendre la gratuité

Publié le 23 juin 2014

Le droit à l’éducation, à la santé, à la mobilité, au logement, sont autant d’exigences à mettre en avant pour une politique sociale de haut niveau, or les politiques d’austérité s’efforcent de réduire ces droits.

Dans ce contexte, l’ensemble des services sont attaqués. De services dédiés à l’enfance (crèches, écoles, centres aérés, etc. ) à l’action sociale ; des services de voirie aux espaces verts. Un grand nombre de bien commun risque de se dégrader, voire de disparaître.

Dans certains domaines, nous demandons à ce que la réflexion sur la gratuité soit développée (transports, services périscolaires…) :


Le droit à l’éducation, à la santé, à la mobilité, au logement, sont autant d’exigences à mettre en avant pour une politique sociale de haut niveau, or les politiques d’austérité s’efforcent de réduire ces droits.

Dans ce contexte, l’ensemble des services sont attaqués. De services dédiés à l’enfance (crèches, écoles, centres aérés, etc. ) à l’action sociale ; des services de voirie aux espaces verts. Un grand nombre de bien commun risque de se dégrader, voire de disparaître.

Dans certains domaines, nous demandons à ce que la réflexion sur la gratuité soit développée (transports, services périscolaires…) :

  • Nous nous engageons ainsi contre une politique du tout payant, par exemple avec l’extension des parcmètres en ville, et entendons mener de pair la réflexion sur la justice fiscale qui doit être à la base de la refonte de la fiscalité locale.
  • Le concept de gratuité est un prolongement de la république. La société moderne amène en effet l’émergence de nouveaux droits : droit à la mobilité, droit à l’information et à l’usage des nouvelles technologies. Ces droits impliquent la gratuité de la même manière que le droit à l’éducation a amené jadis l’école gratuite. À Lille, les transports, les toilettes, les bains douches publics, l’usage de la plupart des espaces en communs devraient être gratuits.
Commenter cet article

Recevoir l'infolettre :

PCF de Lille

74 rue d'Artois
59000 Lille
Tél : 03.20.60.32.02