[] []

Pas touche à nos libertés

S’inscrire à l’infolettre :

Le PCF lillois pour la levée de l’état d’urgence

Publié le 25 décembre 2015

L’état d’urgence a été installé en France depuis les sinistres attentats du 13 novembre dernier.

Un mois après la décision parlementaire de prolongation de l’état d’urgence, nous dénonçons les dérives qu’a entraîné cet état d’exception :

  • Des entraves à l’expression du mouvement social avec interdictions de manifester, notamment en marge de la COP 21 qui devait accueillir une mobilisation internationale
  • L’utilisation de la force policière en dehors des procédures judiciaires classiques pour traiter des situations complément étrangères à la prévention du terrorisme (avec l’intervention du RAID pour vider des squats à Lille Moulins en période de trêve hivernale par exemple)
  • Des arrestations et privations de liberté arbitraires (manifestation du 29 novembre à Paris, des perquisitions chez des défenseurs de l’environnement...)
  • Une surenchère sécuritaire et belliciste, qui ne profite qu’à l’extrême droite comme l’ont montré les dernières régionales

Plutôt que de nouvelles lois ou d’actions de communication politique, la protection de toute la population sur notre sol demande avant tout des moyens matériels et humains pour la justice, la police, la sécurité civile, la santé, les services de renseignement et une défense opérationnelle du territoire national. Toutes choses qui, avec l’ensemble des budgets publics, ont été sacrifiées sur l’autel des politiques d’austérité au profit des marchés financiers.

Les communistes lillois demandent la levée immédiate de l’état d’urgence, et le rétablissement des libertés fondamentales. Nous refusons catégoriquement le projet d’extension de la déchéance de nationalité, et toute modification constitutionnelle qui appauvrirait notre système démocratique.

Pour le PCF Lille,

Joseph Demeulemeester secrétaire de section

Commenter cet article

Recevoir l'infolettre :

PCF de Lille

74 rue d'Artois
59000 Lille
Tél : 03.20.60.32.02