S’inscrire à l’infolettre :

Retrait de la loi Bachelot

Publié le 5 mars 2009

Partout en France, les hôpitaux publics, de l’hôpital de proximité au Centre hospitalier universitaire, sont confrontés à une même situation : déficit budgétaire, fermetures de lits et de services, licenciements dont les annonces tombent quotidiennement, restructurations à marche forcée, personnels surchargés et en nombre de plus en plus insuffisant, dégradation des conditions de travail de tous les professionnels…

La loi Bachelot,discutée à l’Assemblée nationale aujourd’hui, loin de résoudre ces problèmes, constitue un véritable danger pour l’hôpital public.

Elle fait la part belle au privé en cherchant à gommer les limites entre le public et le privé aux grands bénéfices du secteur lucratif. Elle porte un recul considérable de démocratie sanitaire en renforçant le pouvoir des futures Agences régionales de santé et celui des directeurs des futures Communautés hospitalières territoriales : personnels, usagers et élus voient leur rôle restreint et ignoré.

Cette loi va accélérer les restructurations qui partout accentuent la désertification médicale de régions entières et augmentent les charges et difficultés des établissements supposés profiter des regroupements.

Les communistes seront aujourd’hui jeudi 5 mars dans la rue avec les personnels et les usagers qui s’opposent à ce projet désastreux pour la santé publique.

Commenter cet article

Recevoir l'infolettre :

PCF de Lille

74 rue d'Artois
59000 Lille
Tél : 03.20.60.32.02