Sécurité - Emploi - Formation

S’inscrire à l’infolettre :

Des élus prenant à bras le corps l’enjeu de la Sécurité emploi formation

Publié le 20 février 2008

Les élus communistes et républicains sont favorables à la création d’un grand service de l’emploi, auquel chaque salarié serait affilié dès la fin de ses études, s’appuyant sur les coopérations entre l’ANPE, l’UNEDIC, les structures de formation. La mission de l’ANPE n’est pas de tendre préférentiellement à couvrir les besoins patronaux, aussi celle-ci doit-elle devenir un instrument de lutte contre la précarisation et pour la sécurisation de l’emploi, vraiment au service du placement de chaque personne à la recherche d’un emploi.


La gestion de l’Unedic (aujourd’hui seulement, 50 % des chômeurs indemnisés !) doit être démocratisée avec la participation des syndicats, des chômeurs, des acteurs de terrain que sont les élus départementaux . Ces droits nouveaux, les élus départementaux les exerceraient à travers des Conférences nationales et régionales annuelles en appui des luttes : bilan, mobilisation des acteurs et mise en coopération, fixation des objectifs de création d’emplois, de résorption de la précarité. Il s’agit de favoriser l’appropriation citoyenne de ces enjeux et les élus ont tout à fait leur place pour assurer un contrôle citoyen.

Au niveau local ou départemental, les élus pourraient convoquer les conférences nécessaires pour concilier autonomie de gestion des entreprises et responsabilité sociale et environnementale.

Commenter cet article

Recevoir l'infolettre :

PCF de Lille

74 rue d'Artois
59000 Lille
Tél : 03.20.60.32.02