[] []

Pour défendre les retraites

S’inscrire à l’infolettre :

RENDEZ-VOUS LE 7 SEPTEMBRE

Publié le 2 septembre 2010

D’après toutes les enquêtes, nous sommes une grande majorité à rejeter la réforme des retraites concoctée par la droite.

La riposte n’a pas pris de vacances : les initiatives et les signatures de pétitions se sont multipliées tout cet été : 16 400 signatures recueillies dans le Nord par les militants communistes, vont s’ajouter aux dizaines de milliers d’autres réunies par les organisations syndicales.

Le combat contre cette réforme ne fait que commencer. Le texte de loi du gouvernement ne sera discuté que le 07 septembre à l’Assemblée Nationale puis au Sénat.

7 SEPTEMBRE A LILLE - MANIFESTATION 14h30 Porte de Paris (mairie de Lille)


« Français encore un effort pour payer la crise »

Nicolas Sarkozy ne veut pas entendre l’hostilité des françaises et des français à sa réforme des retraites injuste. La fin de la retraite à 60 ans est programmée avec le report de l’âge légal de départ à 62 ans et à 67 ans pour ceux qui n’ont pas cotisé le nombre d’années suffisantes. La droite veut mettre en pièces une conquête majeure pour laquelle les salariés ont cotisé toute leur vie. Alors que les banques et les marchés financiers, responsables de la crise financière sont soutenus à coups de centaines de milliards d’euros, la pression la plus abominable est mise sur les salarié-es, sur celles et ceux qui espéraient pouvoir avoir du temps pour eux, pour leur famille après une vie de travail.

Une réforme injuste et inefficace

Cette réforme est injuste car l’effort financier sera supporté majoritairement par les salariés (à hauteur de 42 milliards d’euros) alors que les grosses fortunes, les multinationales ne seront taxées qu’à la marge (4 milliards d’euros).

Elle est aussi inefficace car le seul levier qui permette de financer notre système de retraite est l’emploi. Or les chiffres du chômage publiés en août, annoncent la suppression de 256 000 postes en 2009, du jamais vu depuis 1945 ! Cela représente 5 milliards de cotisations en moins pour les caisses de la Sécurité Sociale !

Une réforme inapplicable

En acceptant la désindustrialisation du pays, le gouvernement laisse le chômage augmenter lourdement. Le taux de chômage des 15-24 ans est de 23 %. Une grande partie de la jeunesse ne pourra pas bénéficier d’une retraite à taux plein, même à 62 ans ! Le taux de chômage des plus de 50 ans a lui progressé de 17 % en 2009 : Comment leur demander de travailler plus longtemps !

En même temps que l’INSEE publiait ces chiffres terribles, les grandes multinationales côtées en bourse affichaient des résultats mirobolants. « CAC 40 la bonne surprise du résultat », titre le journal économique « Le Revenu » début août. Leurs bénéfices ont été multipliés par 2,2 % en 1 an !

Alors oui, il y a d’autres choix à faire pour obtenir la retraite à 60 ans à taux plein (voir propositions ci-contre).

Les députés communistes et leurs collègues du Parti de Gauche, ont déposé à l’Assemblée Nationale, une proposition de loi en ce sens ; Pour Alain Bocquet, « c’est un enjeu de civilisation et de progrès humain ». Alors oui, tous ensemble, nous sommes une force. Mobilisons nous le 7 septembre, avec l’ensemble des forces syndicales et progressistes !

D’AUTRES CHOIX SONT POSSIBLES

Les député-e-s communistes, républicains et du parti de gauche, déposeront une proposition de loi qui, tout en rétablissant la justice sociale, assurerait également un financement dynamique du système de retraite.

1/ Désintoxiquer notre économie de la finance : contribution des revenus financiers des entreprises à un taux de 9,9% soit 30 milliards de recettes supplémentaires. Cotisation additionnelle des entreprises qui favorisent la financiarisation au détriment de l’investissement et de l’emploi.

2/ Favoriser l’emploi et les salaires : majoration de 10% des cotisations des entreprises de plus de 20 personnes dont le nombre à temps partiel est supérieur à 20% et suppression des exonérations au titre des heures supplémentaires : 25 milliards de recettes supplémentaires.

3/ Promouvoir la justice sociale : suppression du bouclier fiscal et augmentation des contributions des revenus issus de l’intéressement, des bonus et stock-options.

Déjà 16 400 signataires dans le Nord. Vous aussi, signez en ligne la pétition du PCF « Pour une réforme des retraites juste et efficace » sur WWW.nord.pcf.fr

Commenter cet article

Recevoir l'infolettre :

PCF de Lille

74 rue d'Artois
59000 Lille
Tél : 03.20.60.32.02