[] []

Dérive démagogique à l’UMP

S’inscrire à l’infolettre :

Guéant, le ministre qui flatte les bas instincts de l’extrême droite

Publié le 6 février 2012

Le ministre, habitué des petites phrases scandaleuses, a encore frappé devant un parterre d’étudiants de droite : « toutes les civilisations ne se valent pas ». Face aux nombreuses réactions indignées, Claude Guéant ne regrette rien.


Le ministre Guéant a appelé à « protéger notre civilisation ». Car « contrairement à ce que dit l’idéologie relativiste de gauche, pour nous, toutes les civilisations ne se valent pas ». Le ministre chargé de l’intérieur et de l’Immigration développe : « Celles qui défendent l’humanité nous paraissent plus avancées que celles qui la nient, celles qui défendent la liberté, l’égalité et la fraternité, nous paraissent supérieures à celles qui acceptent la tyrannie, la minorité des femmes, la haine sociale ou ethnique ». Le ministre maîtriserait-il mal la définition moderne de civilisation pour lui préférer la première acceptation colonialiste, au nom de laquelle Jules Ferry disait qu’il fallait aller « civiliser les races inférieurs » ?

Déclaration du PCF : Comme être humain, Claude Guéant ne vaut rien !

Claude Guéant devant des étudiants de l’UNI à l’Assemblée nationale s’est livré à une nouvelle provocation xénophobe dont il est coutumier. Pour le ministre de l’Intérieur, « toutes les civilisations ne se valent pas ». C’est lamentable !Par sa saillie, Claude Guéant remet en selle un des pires clichés racistes qui soit. Ce qui est désormais certain, c’est que comme être humain, Claude Guéant ne vaut rien !

Étudiants étrangers : la circulaire Guéant doit être abrogée et non aménagée !

Voilà des mois que la circulaire relative aux étudiants étrangers poursuivant leurs études en France soulève l’indignation ; elle a été l’objet de prétendus « aménagements » mais qui, laissés à l’appréciation des préfets, conduisent à des traitements obscurs et totalement arbitraires. Il est scandaleux de voir des étudiants étrangers brillants ayant choisi la France pour y poursuivre leur formation être victime de textes aveugles et de surcroît portant gravement atteinte à l’image de la France dans le monde.

Le PCF demande aux autorités de tutelle, à la directrice de l’ENS, au président de l’Université Paris Diderot d’intervenir immédiatement pour permettre à Trafim Lasy de poursuivre normalement son séjour en France en levant les menaces d’expulsion dont il fait l’objet. Nous exigeons plus que jamais l’abrogation immédiate de l’intolérable circulaire Guéant.

Commenter cet article

Recevoir l'infolettre :

PCF de Lille

74 rue d'Artois
59000 Lille
Tél : 03.20.60.32.02