S’inscrire à l’infolettre :

L’appel « oublié » du 17 juin 1940

Publié le 19 juin 2010

Depuis la Libération, la propagande anticommuniste affirme que les communistes n’étaient entrés en résistance qu’en juin 1941, quand l’Union soviétique avait été attaquée par les nazis… C’est pourtant avec un jour d’avance sur le général de Gaulle que Charles Tillon, fondateur et commandant en chef des Francs-tireurs et partisans, chargé de réorganiser le Parti communiste dans le sud-ouest de la France, lançait, depuis Gradignan, un appel à la résistance sur le territoire national contre le « fascisme hitlérien ».


APPEL DE CHARLES TILLON (17 juin 1940)

Les gouvernants bourgeois ont livré à Hitler et à Mussolini l’Espagne, l’Autriche, l’Albanie et la Tchécoslovaquie… Et maintenant, ils livrent la France. Ils ont tout trahi.

Après avoir livré les armées du Nord et de l’Est, après avoir livré Paris, ses usines, ses ouvriers, ils jugent pouvoir, avec le concours d’Hitler, livrer le pays tout entier au fascisme. Mais le peuple français ne veut pas de l’esclavage, de la misère, du fascisme. Pas plus qu’il n’a voulu de la guerre des capitalistes. Il est le nombre  : uni, il sera la force.

Pour l’arrestation immédiate des traîtres .

Pour un gouvernement populaire s’appuyant sur les masses, libérant les travailleurs, établissant la légalité du Parti communiste, luttant contre le fascisme hitlérien et les 200 familles, s’entendant avec l’URSS pour une paix équitable, luttant pour l’indépendance nationale et prenant des mesures contre les organisations fascistes.

Peuple des usines, des champs, des magasins et des bureaux, commerçants, artisans et intellectuels, soldats, marins, aviateurs encore sous les armes, unissez-vous dans l’action  !

Commenter cet article

Recevoir l'infolettre :

PCF de Lille

74 rue d'Artois
59000 Lille
Tél : 03.20.60.32.02