Un toit, c’est un droit

Depuis de trop nombreuses années, «  accéder à un logement  » rime avec « parcours du combattant  ». Pourtant, la ville voit les chantiers de rénovation urbaine se multiplier. Sur ce sujet, deux propositions semblent primordiales : mener la bataille juridique du logement et proposer le plus de logements sociaux possibles [1].

Dans le premier cas, la ville doit devenir l’acteur primordial dans le domaine du logement, par la mise en demeure des propriétaires de logements vides, voire la réquisition et l’administration directe de ces logements par le public ; par la lutte acharnée contre les marchands de sommeil ou encore par la rédaction d’arrêtés anti-expulsion locative. Dans le second cas, nous devons veiller à ce que toute nouvelle construction de logements sociaux soit la plus sociale possible en favorisant les prêts locatifs aidés d‘intégration [2] et un accompagnement complet des locataires.

Comme dans toutes les grandes métropoles de France, la spéculation et la pénurie de logements décents et accessibles affectent Lille et ses habitants. La hausse vertigineuse des prix et des loyers conduit à un décalage toujours plus artificiel quant à la valeur moyenne du mètre carré dans chaque quartier entraînant une ségrégation sociale toujours plus forte, dans et entre les quartiers, loin de l’idéal de « mixité sociale ».

Voir aussi la rubrique « Logement »

Notes :

[1Plus de 70% des habitants ont des revenus qui leurs permettraient d’accéder au logement HLM ou à un prêt à taux zéro.

[2Prêt locatif aidé d‘intégration (PLAI)

Ce prêt permet de financer les opérations destinées aux ménages cumulant des difficultés d’adaptation sociale et de faibles ressources.


Dernières actualités :

Lutte contre les expulsions

Localement, le Front de gauche soutient les luttes locales d’associations contre les expulsions locatives. Nous avons toujours dénoncé la ségrégation spatiale et nous nous battons pour faire baisser (...)

Accompagner la transition énergétique

En France, 52% de la consommation énergétique finale concerne la chaleur, due essentiellement au chauffage des bâtiments (environ 60% de ces 52%). Cette chaleur est produite à plus de 80% par des (...)

Lutte contre le logement insalubre

Le plan de lutte contre l’habitat indigne, mis en place par la ville de Lille, a permis de résoudre des situations désastreuses pour les familles [1]. Pourtant, le manque de communication dans les (...)

Contrôler le prix de vente des biens immobiliers

Le droit de préemption peut constituer un instrument de lutte contre la spéculation immobilière, dans les quartiers « sous tension ». Il permet à la communauté urbaine d’être prioritaire sur les autres (...)

Lutte contre la spéculation

Le logement est devenu un marché lucratif partagé entre des acteurs dont l’augmentation des rentes dépend aussi de la hausse des prix du marché. Le logement neuf constitue une aubaine pour les (...)

La construction et la rénovation du parc social existant

Lille compte 23,8% de logements sociaux et devra augmenter le nombre de constructions pour atteindre les 25 % prévus par la loi Duflot. Plus de 70 % de la population de Lille est éligible au (...)

Recevoir l'infolettre :

PCF de Lille

74 rue d'Artois
59000 Lille
Tél : 03.20.60.32.02