Encourager la création d’emplois durables et accessibles à tous

Notre objectif est d’interroger la population sur ses besoins et ses compétences et d’encourager la création d’activités en réponse à ces deux critères.

Une Agence Locale de Création d’Activité

Différents gisements d’emploi ont été identifiés : dans le cadre d’une complémentarité sur le plan métropolitain, il faut développer la réflexion sur l’emploi industriel (recyclage, valorisation des déchets, aménagement urbain…), soutenir le développement d’une filière agricole locale et paysanne (soutien à l’installation et à l’accompagnement d’agriculteurs, principalement bio, soutien aux circuits courts…), préserver l’artisanat et le commerce en favorisant la reprise de petites entreprises et soutenir le secteur coopératif. De plus, il faut imaginer de nouveaux outils au service de la création d’activité.

Une Agence Locale de Création d’Activité rattachée à la Maison de l’Emploi, aurait pour mission d’identifier les besoins et les compétences sur le territoire, de vérifier la faisabilité de nouvelles activités économiques, puis d’accompagner les structures répondant aux principes de l’économie sociale et solidaire.

La place des régies publiques

Il est urgent d’étudier la faisabilité de créer des régies publiques dans les nombreux secteurs cruciaux gérés sous la forme de DSP (transports, eau, énergie, aménagements urbains….) ou directement par le privé. En ce sens, nous proposons de créer une régie publique des services à la personne, sous l’égide du Centre communal d’action sociale, et ainsi de lutter contre la précarité qui caractérise ce secteur.

un service municipal dédié à l’agriculture urbaine

Un service municipal dédié à l’agriculture urbaine aurait pour objectif de gérer une régie publique agricole, de développer les jardins familiaux et partagés, et de mettre en réseau les acteurs du secteur en favorisant l’implication citoyenne. Enfin, la commande publique doit être vigilante aux conditions de travail des salariés des entreprises prestataires (application de la clause sociale dans les marchés publics), aux circuits courts, ainsi qu’au bon usage des aides publiques au niveau communautaire.

En interrogeant la population sur ses besoins et ses compétences, nous pouvons encourager la création d’activités.

  • Cette pratique nécessite de mettre les habitants des quartiers au cœur des préoccupations économiques tout en créant des emplois qui prennent en compte leur compétences.
  • De nouveaux secteurs économiques pourraient ainsi voir le jour en fonction des ressources disponibles et les besoins économiques recensés auprès des citoyens et des acteurs économiques locaux..

Dernières actualités :

De nouveaux outils au service de la création d’activité

Afin d’impulser la création d’activité tout en donnant la priorité à l’emploi et non au profit, nous voulons développer une palette d’outils :

Quelques potentiels en matière de création d’emplois

Développer la réflexion sur l’emploi industriel Contrairement à l’idée répandue par le mythe de la « turbine tertiaire », il est nécessaire de développer les activités de production. À l’heure des (...)

Recevoir l'infolettre :

PCF de Lille

74 rue d'Artois
59000 Lille
Tél : 03.20.60.32.02