[] []
S’inscrire à l’infolettre :

Faire émerger un tiers secteur d’habitat coopératif

Publié le 16 juin 2014

Les projets d’habitat coopératif, qui permettent de faire participer la population à l’aménagement de la ville et peuvent comporter une dimension anti-spéculative, doivent être soutenus localement. Ces logements comportent souvent des espaces communs (lingerie, jardin, salle commune, etc.) et des activités (fêtes, travaux d’entretien, …) favorisant le lien social.


La Ville de Lille est en train de mettre en œuvre une première expérience encourageante d’habitat coopératif (cession de 5 parcelles à Bois Blancs, Wazemmes et Lille Sud)..

Propositions :

  • Le Front de Gauche propose de renforcer et d’élargir ce type d’habitat à un public plus large, notamment les classes populaires.

Le soutien des pouvoirs publics (Ville et Communauté Urbaine) passe par :

  • La mise à disposition de terrains viabilisés à prix coûtant,
  • La garantie de reprise du programme par les organismes de logement social, en cas d’échec du projet (= sécuriser le financement des porteurs de projet),
  • Le subventionnement d’une partie des coûts d’assistance à maîtrise d’ouvrage, notamment pour les premiers projets lancés.

Ce soutien public implique des contreparties :

  • Mise à disposition d’un contingent de logements sociaux au sein des programmes d’habitat coopératif,
  • Introduction de clauses anti-spéculatives dans les statuts de coopératives d’habitat (cessions des parts sociales au prix d’acquisition + inflation),
  • Accompagnement des groupes portant les projets d’habitat coopératifs par des chargés de projets.
Commenter cet article

Recevoir l'infolettre :

PCF de Lille

74 rue d'Artois
59000 Lille
Tél : 03.20.60.32.02