S’inscrire à l’infolettre :

Refuser l’austérité

Publié le 16 juin 2014

Il nous faudra lutter contre le discours dominant de l’austérité, qui voudrait que l’on comprime encore et toujours les dépenses publiques, alors même que :

  • Contrairement aux petites entreprises et aux artisans, les grands patrons et leurs actionnaires sont les grands gagnants des réformes successives de la taxe professionnelle,
  • Les ménages favorisés ont également massivement bénéficié de baisse d’impôts, notamment au travers des différents dispositifs de défiscalisation (de Robien, Duflot,…).

La maîtrise de la masse salariale signifie moins de fonctionnaires, le non-remplacement systématique des départs en retraite et la volonté de ne pas exiger l’augmentation du point d’indice des agents, bloqué depuis déjà 4 années.

Cette orientation est d’autant plus insoutenable qu’avec le nombre d’équipements nouveaux, équipements sportifs, culturels ou d’accueil du public, il y a nécessairement besoin de davantage d’agents.

La nécessaire création d’écoles avec le développement de quartiers comme le Bois Habité, la Porte de Valenciennes, le secteur de FCB à Fives et le futur quartier de l’ancienne gare Saint-Sauveur suppose la création de postes d’agents municipaux.

La position de principe sur la masse salariale est intenable dans le temps sauf à multiplier les équipements sans leur garantir une vie effective.

Nous refusons :

  • Le non–remplacement des départs en retraite de fonctionnaires et les suppressions de postes dans le secteur public et associatif,
  • Les démarches de mutualisation basées sur la création de « services communs », telles qu’issues de la Loi sur les Métropoles,
  • Les projets de privatisation des services publics.
Commenter cet article

Recevoir l'infolettre :

PCF de Lille

74 rue d'Artois
59000 Lille
Tél : 03.20.60.32.02