S’inscrire à l’infolettre :

Culture

Publié le 18 février 2008

Les élus communistes entendent mettre l’exercice de leur mandat au service de l’accès de tous à la culture, élément essentiel de la construction et de l’épanouissement de l’individu, mode de connaissance du monde et lien fondamental entre les hommes et entre les peuples. Ils tiennent ainsi la diversité culturelle pour un patrimoine de l’humanité. La culture se révèle aussi être un important facteur de cohésion sociale.


Leurs politiques culturelles (aide aux équipes, subventions aux communes, résidence) viseront au soutien à la création contemporaine, à la construction des publics sur tout le territoire notamment en direction des scolaires et de la jeunesse, aux coopérations avec les communes. Ils sont attentifs au développement des actions de réseau dans tous les champs de la culture (promotion du livre, théâtre, musique, cinéma, arts plastiques, danse, arts du cirque et de la rue, nouvelles créations numériques, etc.).

Ils sont aux côtés des artistes et intermittents pour défendre le spectacle vivant, l’accès au patrimoine et œuvrent avec eux pour que l’Etat acte par ses interventions la reconnaissance des acteurs de la culture. Ils favorisent la pratique des arts et portent en particulier une attention soutenue aux pratiques musicales des jeunes (rock, rap, slam, musiques du monde, etc.)

Ils proposent que les départements développent leurs propres actions culturelles et attachent davantage d’importance à l’éducation populaire et aux démarches éducatives.

Ils sont favorables à des coopérations avec l’université, avec l’Education nationale, aident le cas échéant, à la réalisation des bibliothèques et médiathèques municipales, les salles publiques de cinéma. Enfin, les élus communistes et républicains s’engagent à agir pour la préservation et la valorisation du patrimoine culturel (monuments historiques, patrimoine architectural et urbain, archives et histoires urbaines, et découvertes archéologiques). Ils considèrent que l’archéologie préventive (fouille préalable à la réalisation de travaux) ne doit pas être livrée au privé mais continue de relever d’une mission de service public.

Propositiions concrétes :

  • Développement des lieux culturels de proximité et accessibles à tous.
  • Aide aux artistes par la construction de résidences.
Commenter cet article

Recevoir l'infolettre :

PCF de Lille

74 rue d'Artois
59000 Lille
Tél : 03.20.60.32.02