Vote sur le projet de loi de « sécurisation » de l’emploi

S’inscrire à l’infolettre :

Ces députés qui trahissent les salariés

Publié le 12 avril 2013

Hier, à l’Assemblée Nationale, les députés ont adopté le projet de loi dit de sécurisation de l’emploi.

Désormais, le chômage partiel est facilité, les mutations pourront être forcées, le salarié ne pourra plus invoquer son contrat de travail pour défendre ses horaires et son salaire, le recours aux prud’hommes est bridé, le critère protecteur de « charge de famille » contre le licenciement est écarté, les plans de licenciements sont facilités, etc.

Ce projet de loi fait supporter les conséquences de la crise aux salariés, alors que dans le même temps, une part de la richesse produite est renvoyée dans les paradis fiscaux.


Afin que nos députés Nord prennent leur responsabilités, nous publions ici le vote de chacun d’entre-eux.

ils ont eu le courage de voter contre

Alain Bocquet
Alain Bocquet
Jean Jacques Candelier
Jean Jacques Candelier
Marc Dolez
Marc Dolez

Résultat du scrutin national
Résultat du scrutin national
Le résultat des votes montre que si les abstentionnistes avaient pris leur responsabilité. La loi ne serait pas passée.
Commenter cet article

Recevoir l'infolettre :

PCF de Lille

74 rue d'Artois
59000 Lille
Tél : 03.20.60.32.02