dans la presse

S’inscrire à l’infolettre :

Marie-George Buffet juge « normale » la colère des salariés

Publié le 22 avril 2009

(dépêche AFP) La secrétaire nationale du Parti communiste Marie-George Buffet a jugé mercredi « normale » la colère des salariés dans les conflits sociaux notamment pour les entreprises qui ferment.

Interrogée sur le cas de Continental, Mme Buffet a expliqué sur France-Inter que « la colère est normale. Il y a besoin de créer un rapport de force au profit des salariés, qui créent la richesse par le travail et qui aujourd’hui se voient ».


« Ces salariés n’obtiennent pas de négociations et sont obligés d’utiliser des moyens que eux-mêmes regrettent pour obtenir des négociations, pour que les préfets se réveillent », a-t-elle regretté. « On condamne la violence, mais ce n’est pas de la violence quand vous essayez de vous battre pour obtenir des négociations ».

« Quand vous êtes devant un mur, il y a du désespoir qui s’exprime. Ecoutez ces salariés de Continental, ils ont l’impression d’être devant un mur, devant la multinationale qui les dirige », a souligné Mme Buffet.

« Dans l’usine de Molex (Haute-Garonne), les voyous c’est la direction de l’usine qui a prévu la fermeture du site et a fait la production ailleurs », a accusé la députée de Seine-Saint-Denis. « On sait qu’il y a une note de PSA, le donneur d’ordres, qui était au courant de ça ». Selon « L’Humanité » qui a eu connaissance d’un mail interne du constructeur automobile, une double production a été organisée dans l’usine d’équipement automobile pour « mieux fermer le site de Villemur-sur-Tarn ».

Ce sont « des entreprises qui utilisent le prétexte de la crise » à cause de la « financiarisation », a accusé Marie-George Buffet.

De plus, « Nicolas Sarkozy ne fait rien, les plans de relance sont totalement inefficaces. Au bout d’un moment, il y a une explosion de colère », a martelé Mme Buffet, qui « refuse de lancer un appel au calme ». La No1 du PCF a « appelé à une grande manifestation populaire et intergénérationnelle le 1er mai pour créer un rapport de force qui fasse que l’on maintienne l’emploi et qu’on maintienne les salaires ».

Commenter cet article

Recevoir l'infolettre :

PCF de Lille

74 rue d'Artois
59000 Lille
Tél : 03.20.60.32.02