Front de Gauche

S’inscrire à l’infolettre :

Les suites du 5 mai

Publié le 24 mai 2013

Le Front de Gauche se félicite du succès historique de la marche du 5 mai. Un an après l’élection de François Hollande, cette mobilisation populaire avec la présence de très nombreux salariés d’entreprises en lutte a confirmé d’une part le refus du peuple de gauche de la politique d’austérité menée par le gouvernement, d’autre part la possibilité de rassembler une majorité alternative appuyant une autre politique.


La présence d’Eva Joly et de nombreux élus, de militants d’Europe Ecologie – Les Verts, du NPA, de citoyens de diverses sensibilités montre que nous sommes loin d’être isolés. Enfin le mot d’ordre de changement de régime qu’exprime l’appel à une 6e République a largement irrigué la marche.

La réponse du gouvernement n’a pas été à la hauteur de cette formidable aspiration. Au lieu de rassurer ceux qui ont permis la défaite de Nicolas Sarkozy il y a un an, Jean-Marc Ayrault a préféré dire une fois de plus sa sollicitude pour les chefs d’entreprise et annoncer la privatisation partielle d’entreprises publiques ! De son côté Manuel Valls joue de la provocation en minorisant outrageusement le nombre de manifestants.

Cette marche établit un rapport de force, ouvre de nouvelles perspectives, galvanise les énergies mais elle doit surtout être le début d’un processus. C’est pourquoi le Front de gauche, dans le même objectif d’élargissement que le 5 mai, propose d’ores et déjà d’autres rendez-vous dans les semaines à venir :

  • la mobilisation aux côtés des syndicats en faveur de la loi d’amnistie sociale et de la loi interdisant les licenciements boursiers.
  • le maximum d’initiatives populaires en juin sur le même mot d’ordre que la marche du 5 mai contre l’austérité, la finance et pour la 6e République sous des formes décidées localement : marches, rassemblement, etc… dans les régions et départements. La date du 22 juin est proposée pour un rassemblement à Lille.
  • Le soutien à la marche des femmes contre l’austérité le 9 juin
  • les assises du 16 juin dont nous proposons la co-organisation à tous ceux, personnalités, associations, syndicats et forces de gauche qui partagent les objectifs d’une politique alternative à celle appliquée aujourd’hui par le gouvernement
Commenter cet article

Recevoir l'infolettre :

PCF de Lille

74 rue d'Artois
59000 Lille
Tél : 03.20.60.32.02