[] []
Accueil   >   Mobilisations   >   Ecole
S’inscrire à l’infolettre :

​ILEP : un outil d’émancipation disparait

Publié le 11 octobre 2016

La section PCF de Lille tient à signifier son attachement à l’ILEP, acteur majeur de l’éducation permanente à Lille et dans la métropole, menacé de cesser définitivement ses activités.


Les communistes Lillois sont solidaires des salariés de cette institution qui risquent un licenciement collectif malgré un engagement professionnel connu et reconnu auprès des publics.

En premier lieu, il nous semble être de la responsabilité des administrateurs et des pouvoirs publics d’assurer un reclassement fructueux pour chacun des 52 salariés concernés.

Ensuite, il nous semble primordial que chacun tire des enseignements de cette expérience.

La Formation et l’éducation permanente ne sont pas des marchandises. Il faut en finir avec la mise en concurrence des organismes de formation, très majoritairement à but non lucratif, victime des financement par appel d’offre.

Le FSE (Fond Social Européen) ne répond pas aux besoin de financement des associations d’éducation permanente. Il est nécessaire de trouver des financements publics alternatifs. En effet, le FSE n’est versé aux structures que plusieurs années après que les actions soient réalisées. Ce fonctionnement oblige ses bénéficiaires à avoir une trésorerie importantes et les rend dépendantes des crédits bancaires.

Pour un service public de la formation permanente. Alors que la Région Haut de France doit présenter sa politique relative à la formation, le PCF demande que la formation permanente soit considérée par la collectivité comme un secteur d’intérêt général. Nous renouvelons notre proposition de créer un service public régional de la formation incluant l’ensemble des acteurs de l’éducation permanente à statuts associatif et coopératif, avec le maintien de leurs statuts et de leurs spécificités.

A l’heure où chacun rivalise de son attachement à la République, il serait judicieux de se référer à Condorcet et à son ambition d’offrir une instruction publique et gratuite à tous les âges de la vie.

Avec la fermeture de l’ILEP, c’est un outil d’émancipation qui disparait. Nous appelons à ce que ce grand gâchis, permette une prise de conscience pour créer un nouvel élan de l’éducation permanente dans la région.

Commenter cet article

1 Commentaire :

Le 21 octobre 2016 par marie france Narula
​ILEP : un outil d’émancipation disparait

Triste nouvelle en effet que la disparition annoncée de l’ILEP.

Il y a quelques années, j’y ai travaillé en temps que vacataire des conditions difficiles auprès d’ un public en grandes difficultés et très attachant. Quel organisme apportera l’espoir d’une vie meilleure et plus riche intellectuellement à tous ceux qui ont soif d’apprendre. Quel avenir pour les salariés de l’ILEP, les associations n’emploient pratiquement que des bénévoles ! Quel soutien apporteront les politiques qui se disaient très impliqués dans la formation permanente . Comme vous l’écrivez : un grand gâchis !

Recevoir l'infolettre :

PCF de Lille

74 rue d'Artois
59000 Lille
Tél : 03.20.60.32.02