[] []

Mobilisation nationale 3 octobre

S’inscrire à l’infolettre :

Contre le processus de privatisation de La Poste, pour un service public de qualité

Publié le 31 juillet 2009

La Direction de La Poste et le Gouvernement ont décidé d’ouvrir le capital de La Poste et de transformer l’Etablissement Public en Société Anonyme (S.A.), ouvrant la voie à la privatisation totale. La Poste est un des principaux services publics de proximité. C’est surtout un service ouvert à tous, qui garantit l’égalité d’accès et de tarification sur tout le territoire national et qui joue un rôle de lien social irremplaçable pour nos concitoyens, notamment les plus fragiles et les plus isolés.

Le samedi 3 octobre, les communistes lillois vous donnent rendez-vous avec une cartelette pétition devant les bureaux de poste pour défendre le service public postal, et demander une consultation populaire sur l’avenir de la Poste.

Les rendez-vous aux bureaux de poste samedi matin :

  • Wazemmes/ rue Gambetta
  • Wazemmes/ place de la Solidarité
  • Moulins/rue de Fontenoy
  • St Maurice/ rue du Fbg de Roubaix
  • Bois Blancs/rue de la Bourdonnaye
  • Lille Sud/ rue du Fbg des postes
  • Centre/ Bd Carnot
  • Vieux Lille/avenue du peuple belge
  • Fives/ rue Pierre Legrand
  • Lille République

Nous vous proposons de nous retrouver à partir de 12h30 devant le bureau de poste de Lille République pour faire le total des signatures autour d’un pique-nique militant et convivial !


Le changement de statut et l’ouverture du capital de La Poste soumettraient la gestion de l’entreprise aux seules exigences de ses actionnaires, au détriment des missions de service public. Cela conduirait à l’abandon des activités jugées peu rentables, avec des conséquences graves pour la population et pour l’aménagement du territoire.

Les communistes ne sont pas dupes des promesses réservant le capital aux seuls acteurs publics. Le changement de statut entraînera inéluctablement l’ouverture du capital à des acteurs privés et de fait une privatisation à court terme. C’est pourquoi ils demandent que le projet de changement de statut et d’ouverture du capital de La Poste soit abandonné. Ils exigent au contraire que des moyens nouveaux soient accordés à l’établissement. Un financement pérenne doit être assuré afin que la qualité du service public soit restaurée puis améliorée. Le service public postal s’est en effet fortement dégradé ces dernières années du fait des décisions des instances dirigeantes de l’établissement.

Partie prenante du « Comité National contre la privatisation de La Poste », le PCF soutient l’initiative de Consultation citoyenne le 3 octobre 2009 « contre la privatisation de la Poste, pour un débat public, pour un référendum sur le service public postal ». Nous appelons tous les élu-es, les salariés, les usagers à participer massivement et à faire reculer le gouvernement.

Le gouvernement a décidé de changer le statut de la Poste sans demander leur avis aux citoyens.

Usagers, salarié-e-s, élu-es locaux, nous avons notre mot à dire !

Commenter cet article

Recevoir l'infolettre :

PCF de Lille

74 rue d'Artois
59000 Lille
Tél : 03.20.60.32.02