Conseil régional

S’inscrire à l’infolettre :

Budget régional : des avancées à l’actif du Front de Gauche

Publié le 19 décembre 2011

Les élus du front de Gauche à la région ont vu un certain nombre de leur propositions adoptées lors du vote du budget régional :

aide au permis de conduire pour les apprentis, aide à l’insertion des jeunes, augmentation du chèque livre de 10€ pour les lycéens boursiers, 1 million supplémentaire pour l’appui à la création culturelle, soutien aux victimes de l’amiante, conseil juridique aux syndicats d’entreprises où l’emploi est menacé, soutien accru au tissu associatif, appui à la numérisation pour les petites communes...etc

Parmi les propositions retenues, la plus importante en terme de budget est l’engagement de la région sur la pérennité du financement de la gratuité du transport lycéen à 50% avec les agglos, et sa prise en charge sur TER, proposition adoptée à l’unanimité.

Cette décision permet donc une clarification sur l’engagement pour le maintien de la gratuité, avec les financements qui n’étaient pas au budget au départ.

Même si la question de Lille métropole n’est pas réglée, on évite la double peine aux lycéens de la métropole lilloise qui ne devront pas s’acquitter d’un abonnement TER en plus de la carte viva.


Ci dessous un extrait de l’article de S. Leroy dans Nord Eclair du 17 décembre

6,9 millions de dépenses supplémentaires. Les élus régionaux ont accepté de voter des amendements (parmi les 86 soumis) ouvrant des dépenses supplémentaires. La quasi-totalité de ceux-ci émanait du groupe Front de gauche, qui a obtenu plusieurs crédits à la fois symboliques et très concrets : la mise en place d’une bourse de 150 E pour aider les apprentis à financer leur permis (coût : 1,5 million d’euros) ; le passage du montant du chèque-livre lycéen à 75 E (coût : 900 000 E) ; ou encore le vote (à l’unanimité) d’une subvention de 500 000 E aux associations des victimes de l’amiante.

Transport des lycéens : la Région tend la main. C’est l’autre victoire du groupe Front de gauche : la pérennisation de la prise en charge de la moitié du désengagement du département du Nord dans le transport des lycéens. La mesure était transitoire, pour 3 ans. Elle est désormais définitive. Problème : cet amendement ne change rien dans la métropole, LMCU restant maître de ses tarifs. La gratuité du bus pour les métropolitains qui habitent à plus de 3 km de leur lycée, elle, est désormais belle et bien terminée à partir de la rentrée. À noter que les élus régionaux ont au passage gravé dans le marbre la gratuité du TER pour tous les lycéens pour leurs trajets domicile-lycée. Malgré des concessions, le Front de gauche s’abstient. L’exécutif PS-EE-LV n’a pas été payé de retour sur ses concessions : les élus du Front de gauche n’ont pas franchi le rubicond et sont restés campés sur leur ligne traditionnelle de l’« abstention constructive » .

Commenter cet article

Recevoir l'infolettre :

PCF de Lille

74 rue d'Artois
59000 Lille
Tél : 03.20.60.32.02