[] []

Dans la presse

S’inscrire à l’infolettre :

Joseph Demeulemeester, candidat du Front de gauche dans la 1re circonscription

Publié le 27 novembre 2011

(27.11.2011, La Voix du Nord) Si Bison futé donnait aussi aux week-ends des couleurs (vert, orange, rouge ou noir) ...

en fonction non plus du seul trafic autoroutier mais au regard de l’actualité sociale, il n’aurait pas pu faire sans cocher celui-ci et rappeler les chassés-croisés des militants du Front de gauche en général et ceux du Parti communiste en particulier. Il y avait évidemment, pour concentrer le gros des troupes, cette manifestation matinale contre l’austérité et la vie chère, rassemblement qui avait également pour mission de défendre une autre idée de l’égalité sociale. Ça, c’était la face visible de l’iceberg.

D’autres combats ont été menés dans la foulée, à commencer par la formation d’une petite centaine de militants du Front de gauche à la Maison de l’éducation permanente. Il y a eu aussi le soutien apporté à ce camarade sans papiers placé en centre de rétention après avoir été arrêté, dimanche matin, dans le quartier de Moulins.


Autre action publique du Front de gauche que celle qui a conduit le Lillois Joseph Demeulemeester à annoncer sa candidature dans la première circonscription aux prochaines législatives. « La plus lilloise des circonscriptions », rappelle le secrétaire de la section communiste de Lille.

Le trentenaire d’anticiper ce que sera sa campagne : pour lui, le temps n’est plus au discours convenu et raisonnable. À certains moments, il tordra le cou à cette idée que l’Europe politique protège les faibles. À d’autres, il défendra les grandes lignes du programme de Jean-Luc Mélenchon (comme la mise en place d’un secteur public dans le BTP).

Il faudra compter sur Joseph Demeulemeester pour appuyer là où, à Lille, ça fait mal : « Il y a une centaine de familles qui sont encore en attente d’une solution d’hébergement d’urgence. On vient également de passer la barre symbolique des 100 000 personnes recensées par Pôle Emploi » dans l’arrondissement de Lille. Il y a d’autres chiffres qui lui arrachent l’expression « c’est fort de café », à commencer par le taux de chômage dans le quartier de Moulins. « Il tourne autour de 21 % et le chiffre est encore plus important chez les jeunes. » Adhérent du PCF depuis la fin des années 90 - « La section de Lille, qui compte 300 adhérents, est marquée par un fort renouvellement de ses membres. Je fais presque partie de la génération la plus ancienne » -, il a déjà mené une élection sur son nom. C’était aux cantonales de 2008 « dans le canton de Lille-Sud, en plein milieu de cette première circonscription ». Pour le moment, le nom de sa suppléante n’est pas encore connu. Il faudra que les sections de Faches-Thumesnil et de Loos (arrivée dans la première circonscription depuis le nouveau découpage législatif) se mettent d’accord. • EM. C.

Commenter cet article

Recevoir l'infolettre :

PCF de Lille

74 rue d'Artois
59000 Lille
Tél : 03.20.60.32.02