Conseil municipal du 23 juin 2008

S’inscrire à l’infolettre :

Intervention de Hugo VANDAMME sur les Conseils de quartier et l’experience citoyenne des habitants

Publié le 23 juin 2008

Madame le Maire, mes chers collègues, Mesdames et messieurs,

C’est au nom du groupe communiste que je viens vous faire connaître notre motivation de vote favorable quant à la nomination et fonctionnement des conseils de quartier.

En tant que communiste nous souhaitons permettre à chaque individu de se sentir reconnu et respecté là où il vit. Cet objectif est l’un des éléments que nous comptons mener avec l’ensemble de la majorité municipale. Afin de construire une société ou une ville qui ne laisse personne sur le côté il faut permettre à chacun d’y participer de se faire entendre et d’être entendu.

Forcé de constater que cette situation n’est pas une réalité. Pour mémoire le 16 mars 2008 seul 44,4 % des inscrits à la ville de Lille se sont rendu aux urnes et il ne s’agit pas ici d’une anecdote le problème il est bien réel il existe une défiance entre le politique et une partie de la population. Malgré la grande diversité de nos courants politique, beaucoup d’habitants ne se reconnaissent dans les différents projets que nous défendons. L’enjeu est faire vivre la démocratie.

La mise en place d’un conseil de la jeunesse d’un conseil des résidents étrangers ou encore créer un collège d’habitants au sein des conseils de quartier va dans le sens d’une meilleure prise en compte et d’une plus grande participation des habitants. Sans surévalués l’impact de cet espace de démocratie participative, ce choix contribue à construire un mieux vivre ensemble.

Je vous rappelle qu’en ce qui nous concerne, nous sommes favorable aux droits de vote des étrangers aux élections locales et nationales, que nous souhaitons que la démocratie se vive également dans les entreprises. Nous n’en sommes pas là, mais à Lille, avec la majorité, nous avançons dans le bon sens. Face aux critiques qui peuvent être faits sur la constitution des conseils de quartier, il serait bon de se poser la question de ce que nous voulons pour la Ville de Lille et pour ses habitants.

Quels sont les objectifs de ces conseils de quartier ?

Alors que la majorité de nos concitoyens ne sont pas syndiqués, qu’ils sont éloignés de l’ensemble de nos organisations politiques, nous avons à permettre, à offrir, la possibilité de vivre une expérience citoyenne à toutes ces personnes. Les conseils de quartier ne sont pas les lieux de débats partisans. Nous avons trop à faire pour permettre au plus grand nombre de citoyens de se réapproprier la politique. Ces conseils de quartier doivent porter l’esprit de l’éducation populaire. Le tirage au sort permet que des personnes qui ne se sont jamais posées la question de participer, de représenter ses voisins, cette fois se posera la question « pourquoi pas moi » car cette fois au moins ils ou elles auront l’occasion de siéger dans une institution locale.

D’autres villes ont testé cette pratique comme à Lyon par exemple et c’est sur, le ton des conseils de quartier ont changé car ce n’est plus simplement des débats entre militants, entre personnes expérimentés aux questions collectives. Alors, je serai très heureux de voir l’évaluation que nous pourrons en faire dans un an. Et j’en suis sur, nous serons heureux des choix que nous ferons aujourd’hui.

Commenter cet article

Recevoir l'infolettre :

PCF de Lille

74 rue d'Artois
59000 Lille
Tél : 03.20.60.32.02