Conseil municipal du 27 mai 2013

S’inscrire à l’infolettre :

Intervention de Sylviane DELACROIX sur le rapport annuel 2012 sur l’accessibilité des personnes en situation de handicap

Publié le 28 mai 2013

Le nombre d’Établissements Recevant du Public, dans le patrimoine de la Ville, s’élève à 360. Les bâtiments neufs étant conformes aux normes d’accessibilité, c’est essentiellement les travaux de maintenance qui apparaissent dans ce rapport. En l’absence de ligne dédiée à l’accessibilité, nous avons conçu un tableau de bord qui nous permet d’assurer un suivi et qui préfigure l’ossature de l’agenda accessibilité que préconise le rapport de la sénatrice Claire-Lise CAMPION.

Pour l’année 2012 : Le montant de travaux réalisés, au titre de l’accessibilité s’élève à 783 300 €. Ces travaux réalisés concernent :

  • 6 rampes d’accès,
  • 1 crèche,
  • 10 établissements scolaires,
  • 2 mairies de quartier,
  • 5 équipements sportifs.

Ils ont été réalisés dans 8 quartiers différents, conformément à notre engagement d’une accessibilité de proximité. Les travaux du Palais des Beaux Arts et de l’Hôtel de Ville ont été reportés. Depuis le début du mandat, 3 306 028 euros ont été consacrés. Les projections 2013 traduisent une ambition plus élevée que pour 2011 et 2012, avec un engagement à hauteur de 2 942 648 euros. Cette année 2013 verra l’inauguration des nouveaux locaux de l’ESAT qui fait l’objet d’une délibération très attendue par les travailleurs et modifiera les conditions de sécurité, garantira l’accessibilité, permettra d’installer des machines plus actuelles, de diversifier les prestations proposées en imprimerie et de créer de nouveaux emplois. Concernant le dossier de la Résidence Leleux Saint Michel, rue Barthélémy Delespaul, la totalité des logements seront accessibles et modulables pour prendre en compte les évolutions de la vie de la personne handicapée, en incluant une mixité des fonctions et des publics dans une logique du tous ensemble. La sélection des candidats a eu lieu et le lauréat a été désigné. Nous sommes donc désormais dans une phase plus opérationnelle.

Concernant les dossiers traités conjointement avec LMCU : La voirie n’est pas soumise à échéance mais elle relève de la réglementation qui est en évolution constante en fonction des remarques des associations et de l’évolution des technologies. 12 interventions ou réaménagements ont été réalisés sur la voirie. 174 carrefours sont équipés de feux sonores. 14 nouvelles places de stationnement dédiées ont été créées, ce qui porte à 637 le nombre d’emplacements de stationnement réservés aux personnes en situation de handicap. 64 demandes supplémentaires sont en cours d’instruction à Lille Métropole Communauté Urbaine.

Au niveau métropolitain, le Plan de mise en Accessibilité de la Voirie et des Espaces publics, le PAVE, a retenu comme site pilote un périmètre qui va de la station de métro Porte de Douai au jardin botanique en passant par le complexe sportif Jean BOUIN jusqu’à la passerelle qui surplombe le périphérique. Ce dossier a fait l’objet d’un premier rendu et les services travaillent aux études préalables à la mise en accessibilité de ce périmètre dans le prochain mandat. Comme pour la voirie et le transport, des groupes de travail existent au niveau communautaire sur l’accessibilité des logements qui permettent un travail conjoint, notamment dans le cadre du programme Octave mais aussi avec l’ensemble des bailleurs.

Concernant les politiques volontaristes de la Ville : Pour la politique enfance jeunesse : Pour les enfants de 0 à 3 ans, en 2012, 75 enfants porteurs de handicap, soit 9 enfants de plus qu’en 2011 ont pu être accueillis dans les structures municipales et associatives, grâce à un renfort de personnels (+2) et à la formation de 10 agents du secteur petite enfance. 53 enfants ayant de très lourds problèmes de santé sont également accueillis. Dans les centres de loisirs, 22 enfants dont 7 bénéficient d’un accompagnement spécifique sont inscrits et 23 agents ont été formés au titre de l’action éducative. 320 enfants valides ont été initiés à la langue des signes dans le cadre du Projet Éducatif Global pour une meilleure sensibilisation au handicap. Pour la scolarisation des enfants, 2 auxiliaires de vie scolaire spécialisées de la Ville interviennent. Afin d’accompagner les parents dans des démarches parfois complexes et lourdes à porter, nous avons créé un groupe de travail. Sur le site de la Ville, une rubrique scolarisation des enfants handicapés a été créée. La Ville accompagne également 4 établissements scolarisant les enfants en milieu dédié. Nous avons également pu conforter l’équithérapie à Phalempin. Dans le domaine sportif, chaque semaine, la cellule Handisport de la Ville intervient dans trois établissements : 91 enfants sont concernés. Aux Jeux Nationaux de l’Avenir, ces jeunes viennent d’obtenir 3 médailles d’or, 4 d’argent et 7 de bronze. La ville compte quatre clubs Handisport et 37 Clubs intégrants qui ont accueilli 228 licenciés en 2012. 52 associations proposent des activités physiques et sportives et une sensibilisation au handicap et réunissent plusieurs milliers de personnes. Dans le domaine de la culture, au-delà d’initiatives et d’outils inscrits dans les pratiques ordinaires de la Ville, comme l’audio description, les maquettes tactiles, la transcription en langue des signes, les ateliers ouverts aux enfants autistes (…), 2012 a permis à la médiathèque Jean LÉVY de se doter de 149 nouveaux ouvrages en braille ou à gros caractères. Ce sont 1807 livres qui sont désormais disponibles. Le site internet a été adapté, comme celui de la Ville, pour répondre aux nouvelles normes d’accessibilité. Le Palais des Beaux Arts a accueilli en décembre le premier tableau tactile : le dénombrement de Béthléem de Pieter BRUEGHEL. L’Hospice Comtesse a développé des parcours découvertes, tactiles, gustatifs et olfactifs.

Trois œuvres programmées à l’Opéra ont été audio-décrites :

  • JENUFA,
  • De quoi se tenir à l’ombre,
  • Le Barbier de Séville.

Le Théâtre du Nord a inscrit quatre spectacles audio-décrits pour la saison 2012-2013 et pour tous les spectacles des audio guides sont à disposition des personnes malentendantes. Le parc zoologique s’est doté de livrets de visite en gros caractères pour malvoyants et en braille pour les personnes aveugles. L’accès à la vie citoyenne se traduit aussi par une meilleure accessibilité des bureaux de votes car si les isoloirs étaient tous adaptés au handicap moteur, l’an dernier, devant les bulletins les noms des candidats étaient transcrit en braille et les résultats ont été traduits en langue des signes. Les mairies de quartier sont inscrites dans la démarche « qualiville » avec son volet accessibilité. Un travail approfondi est mené avec les associations, en particulier sur le handicap psychique qui reste trop méconnu. Des lampes loupes pour personnes malvoyantes ont été installées. Elles devraient être complétées par des balises sonores pour faciliter le guidage des personnes aveugles. Le marché à bons de commande est en cours de rédaction. Plusieurs modules de formation des agents ont été mis en place. Pour l’emploi, la Ville a renouvelé la charte du FIPHFP, pour l’insertion des personnes en situation de handicap.

En 2012 :

  • 15 apprentis en situation de handicap ont pu signer leur contrat (10 prévus).
  • 32 stagiaires ont été accueillis (14 prévus).
  • Un partenariat avec l’ETIC permet d’immerger des travailleurs handicapés en milieu ordinaire.
  • Avec la Commission Lille Ouverte à Tous, différentes marches exploratoires ont été réalisées avec les services pour mieux appréhender les attentes et mesurer les obstacles. En complément, les associations ont été sollicitées pour la mise en place du code de la rue.

Pour faire changer les regards sur le handicap et valoriser les actions des associations, un évènementiel sur le thème de l’inclusion et des potentiels des personnes en situation de handicap a été initié en 2012. Tous en Jeux, 21 associations et trois services de la Ville ont ainsi sensibilisé un vaste public à travers des activités culturelles, sportives et ludiques. 1200 personnes ont participé à cette première édition. L’édition 2013 s’est tenue ce samedi, à la gare Saint Sauveur, dans le cadre de Lille 3000. Le bilan reste à faire. Contrairement à ce qu’il semble, ce rapport n’est pas exhaustif, il traduit une dynamique mais l’accessibilité, en particulier des bâtiments et des voiries, reste, un défi au moment où l’Observatoire Interministériel de l’Accessibilité et de la Conception Universelle, suite au rapport de Madame CAMPION et avant le Comité interministériel, vient de rendre son avis.

L’observatoire attache, en particulier, le plus grand prix à ce que :

  • l’échéance légale de 2015 soit confortée et respectée,
  • les années 2013 et 2014 soient mises à profit pour maximiser les travaux d’accessibilité,
  • « l’après 2015 » soit anticipé pour décupler le dynamique constatée par tous. La commission Lille Ouverte à Tous a adopté ce rapport à l’unanimité et observera avec la plus grande attention les préconisations du Comité interministériel.
Commenter cet article

Recevoir l'infolettre :

PCF de Lille

74 rue d'Artois
59000 Lille
Tél : 03.20.60.32.02