S’inscrire à l’infolettre :

Intervention de Hugo VANDAMME sur le Plan Local d’Action 2011-2014 en faveur du commerce

Publié le 7 juillet 2011

A l’occasion de la séance du Conseil municipal du 27 juin 2011, les élus étaient invités à donner leur avis sur le Plan Local d’Action (PLA) 2011-2014 en faveur du commerce, de l’artisanat et des services. Hugo VANDAMME reconnaît la qualité de ce PLA qui s’inscrit de manière cohérente dans une dynamique économique mais aussi urbaine, soulignant notamment la pertinence de la « démarche qualité » et du projet de plate-forme juridique à destination des commerçants. En revanche, il déplore les limites données au droit de préemption et l’abscence de promotion des groupements d’employeurs.


Madame le Maire, mes Chers collègues,

Le Groupe Communiste tient à souligner qu’il a reçu un document de qualité, très compréhensible, facile à lire et qui permet vraiment de comprendre les choses et l’ensemble des enjeux sur chaque axe et sur chaque action, ce qui était très plaisant pour le comprendre et pour se l’approprier.

On constate directement, à la lecture du document, que la part qui a été prise par les acteurs du commerce lillois, par les associations de commerçants, par tous les acteurs qui ont été cité, qui ont, pour au moins une part, été coauteur du PLA.

Ensuite, dans un autre point qui est le projet d’ensemble du PLA, ce qui nous a séduit, c’est qu’il s’inscrit de manière cohérente dans une dynamique qui est à la fois économique mais aussi urbaine. Aujourd’hui, on voit bien comment la préoccupation de la transformation de la ville, en terme d’urbanisme, a été prise en compte dans ce PLA.

Je me permets de souligner quelques points forts du PLA qui nous séduisent, notamment sur la question de la plate-forme juridique. La plate-forme juridique parce que c’est quelque chose qui est attendu par les commerçants et ce, quand même depuis pas mal d’années. On voit bien qu’on demande aux commerçants de savoir tout faire, ce qui n’est pas le cas. Mais aujourd’hui, il faudrait qu’ils soient experts juridiques et comptables, de bons vendeurs, des chefs d’entreprises, bref, qu’ils soient capables de tout faire alors qu’ils ne sont que chefs de très petites entreprises. Je pense qu’une plate-forme juridique pourrait répondre à toute une série de problèmes auxquels ils sont confrontés. Je pense en particulier au bail et aux questions liées à leur fonds de commerce.

Egalement, la question de la « démarche qualité », initiée par les CCI, est encouragée dans le PLA et puis, surtout, les actions de promotions des quartiers afin d’assurer le développement des commerces dans l’ensemble du territoire lillois qui ne s’arrête pas au centre-ville.

En revanche, je reste interrogatif sur les limites données au droit de préemption qui devrait permettre, en usant de ce droit, de maintenir des commerces dans les quartiers, de faciliter la reprise d’entreprises et donc le maintien de l’emploi mais aussi d’apporter de la cohérence dans l’aménagement urbain. Il s’agit aussi d’une question sociale que de permettre à des petits commerces, des boucheries, des boulangeries de rester dans certaines rues alors qu’aujourd’hui, on les voit disparaître.

Enfin, une déception car je ne vois aucune action faisant la promotion des groupements d’employeurs. Et, vous le savez, c’est mon « dada », c’est une action que je promeus un peu partout. Cette forme économique n’est pas une attente des commerçants. C’est vrai que je ne l’entends pas de la part des commerçants mais c’est à nous de la promouvoir. En effet, les commerçants sont de Très Petites Entreprises (TPE) qui, par manque de moyens et de besoins, emploient souvent à temps partiel ou font appel à de la prestation pour le nettoyage, la communication ou la comptabilité par exemple. C’est à nous, en tant qu’élus, en tant que Ville, d’être un moteur dans le cadre d’un dialogue avec les commerces, de promouvoir ce modèle économique pour rompre le plus possible avec l’emploi précaire. Je pense que les commerçants pourraient tout à fait s’impliquer dans ce genre de démarche.

L’ensemble des éléments que je viens de citer, et qui ont pu être cité par l’ensemble de nos collègues, nous amène, en tout cas, pour le Groupe Communiste, à reconnaître la qualité de ce PLA et à y apporter notre vote favorable.

Je vous remercie.

Commenter cet article

Recevoir l'infolettre :

PCF de Lille

74 rue d'Artois
59000 Lille
Tél : 03.20.60.32.02