S’inscrire à l’infolettre :

Plus que jamais, l’Humain d’abord !

Publié le 17 janvier 2017

En 2017, la question n’est pas de remplacer Hollande par Valls. L’échec du quinquennat qui s’achève est celui de leurs dérives communes, conjointement assumées.


A droite, le programme de Fillon est le plus réactionnaire qu’on ait connu.

Le danger fasciste du FN est toujours là, exploitant les rancoeurs contre les solidarités.

A gauche, il est grand temps de passer à autre chose.

A la prochaine présidentielle, notre pays mérite mieux qu’un second tour Fillon-Le Pen, et c’est possible. Tout en soutenant Jean-Luc Mélenchon, le PCF appelle à construire un « arc de forces larges à gauche », pour enfin remettre le progrès social et la justice à l’ordre du jour.

Bilan



La droite crie au loup, mais en réalité le bilan du quinquennat la fait rêver. L’essentiel de ce que Fillon espère réaliser s’il est élu, Hollande et Valls l’ont amorcé. La casse des services publics, les allègements fiscaux pour les entreprises grandes ou petites, la loi travail qui brise les acquis sociaux, la remise en cause de la sécurité sociale sont en marche sous la pression de l’Europe de la finance.

Ces méfaits sont autant de tremplins inespérés pour continuer sur la même voie, en faisant mine de déplorer les « insuffisances » du quinquennat qui s’achève. Derrière quelques aboiements, le Front National cache de plus en plus mal qu’il en ferait autant.

Il est temps que la colère sociale s’exprime, que le monde du travail reste solidaire et combattif, qu’il retrouve son unité. 2017 en sera l’occasion.

Le pouvoir de l’espoir

Commenter cet article

Recevoir l'infolettre :

PCF de Lille

74 rue d'Artois
59000 Lille
Tél : 03.20.60.32.02