Dans la presse

S’inscrire à l’infolettre :

270 km à vélo pour un meeting : Jean Midy, nez dans le guidon pour Mélenchon

Publié le 17 mars 2012

(la voix du Nord du 17/03/12) La scoumoune ! Ou la droite ? Hier, à quelques minutes du départ, Jean Midy doit changer ses plans. On vient de lui faucher la clé de son antivol. Vélo bloqué. La boutique Villavélo a beau le dépanner promptement, il est trop tard. On ne s’embarque pas dans une étape de 270 km à la nuit tombée. Le militant communiste ne s’élancera donc que ce matin, à 10 h, drapeau rouge du Front de gauche claquant au vent. Direction Paris, pour assister dimanche au meeting de Jean-Luc Mélenchon. À la Bastille, à la force du mollet. Quinze heures de route. Une lubie ? Du tout. Ce trajet « sans moyens externes, par moi-même », est sa réponse naturelle au mot d’ordre de son champion : « Prenez le pouvoir ! »


« Les militants du Front de gauche n’ont pas eu de prix de groupe, comme ceux de l’UMP, pour se rendre au meeting en train , précise Jean Midy, 30 ans. On n’a pas les moyens de financer ce déplacement. Et moi, je boycotte le TGV, dont les tarifs sont exorbitants.

 » L’option deux-roues s’est imposée à l’étudiant de Lille 1, qui soutient dans un mois sa thèse en microélectronique. Cycliste confirmé, il fait de son expédition un acte « subversif », un symbole de la « résistance » que le Front de gauche appelle de ses voeux : « L’essence à plus de 2 E prend tout le monde en otage, et engraisse Total. À vélo, je supprime cette dépendance. Et je ne paie pas la SANEF non plus. » Increvable

Son parcours empruntera chemins de traverse et routes secondaires, via Hénin-Beaumont, Douai, Arleux, Bertincourt, souvent le long des canaux. Si tout va bien, il ralliera l’Usine, le QG de Mélenchon, à minuit passé. « Ils sont ouverts 24 h/24 et m’accueillent à bras ouverts. Je verrai si je peux me rendre utile », assure Jean, plus increvable qu’un pneu de V’lille. Distribuer des tracts en chemin ? « Mine de rien, c’est lourd. » Bah. Peut-on rêver meilleur tract que celui, grandeur nature, d’un forçat de la route, en route pour l’Usine ?

• S. B.

Commenter cet article

Recevoir l'infolettre :

PCF de Lille

74 rue d'Artois
59000 Lille
Tél : 03.20.60.32.02