Accueil   >   Elections et élus   >   Elections   >   Régionales 2010
S’inscrire à l’infolettre :

Conférence régionale du PCF - 14 novembre 2009

Publié le 13 janvier 2010

Retrouvez ci dessous les articles de presse de la Voix du Nord et Nord Eclair.


La Voix du Nord : Alain Bocquet, désigné chef de file du Parti communiste

dimanche 15.11.2009

Cette fois, c’est acquis : Alain Bocquet conduira bien la liste du PC (et plus si affinités) aux élections régionales de mars. ...

Même si les militants doivent encore se prononcer samedi, on voit mal comment ils désavoueraient en bloc les secrétaires de section. Et ceux-ci, réunis hier à Lille, se sont largement prononcés pour une « liste de rassemblement largement ouverte à partir du Front de gauche », emmenée par Alain Bocquet.

Voilà donc le député-maire de Saint-Amand prêt pour le combat, avec d’ores et déjà l’ambition d’ouvrir les portes... « Je souhaite qu’il y ait 50 à 60 % de communistes sur cette liste, confie-t-il. Et pour le reste : des membres du NPA, des personnalités indépendantes.

 » En attendant, le ton est donné et la cible toute trouvée : Nicolas Sarkozy. Car si l’élection est régionale, il y a un « contexte politique » qui appelle à la mobilisation contre ceux qui servent « le CAC 40 et les banquiers ».

Au moment où l’on fête les vingt ans de la chute du mur de Berlin, il y a pour lui d’autres murs à « faire tomber », comme « le mur de l’argent totalitaire qui porte la responsabilité du chômage ». Au passage, il dénonce l’attitude de PSA, qui s’apprête à « supprimer 6 000 emplois, alors que l’entreprise a touché plusieurs milliards d’euros pour sauver... l’emploi ». Il brocarde aussi le débat sur l’identité nationale et promet de mener « la bataille pour faire reculer cette campagne scandaleuse aux relents politiciens ».

« Rôle plus ferme »

Et la région ? Ses dirigeants actuels en prennent aussi pour leurs grades. Il regrette que le Nord - Pas-de-Calais soit dans une « situation aussi dramatique dans de nombreux domaines : emploi, formation, santé... ». Il pense que le conseil régional peut avoir « un rôle plus ferme contre les coups » et « développer des synergies pour des projets à long terme ». La campagne est lancée.

B. Vi.

Nord Eclair : Bocquet, tête de liste d’un Front de gauche très ouvert

Publié le dimanche 15 novembre 2009

Investi sans bavure par les élus et responsables communistes hier, Alain Bocquet promet une liste « grand angle » pour les régionales de mars 2010. Ici aussi, on promet l’ouverture et on ne fera pas de cadeau au PS

Au fond, leur position est confortable. Un pied dedans, un pied dehors. Les élus communistes à la région ont refusé, en 2004, de participer à l’exécutif, ce qui leur donne d’autant plus de liberté pour aborder la campagne face au PS sortant. Alliés au Parti de gauche, emmené dans la région par Marc Dolez qui a, lui aussi, adoubé Alain Bocquet, les communistes comptent bien passer la barre des 10 % comme ils l’avaient fait lors des dernières régionales (10,68%). Sur la liste qualifiée de « grand angle » qu’ils auront constituée au plus tard début janvier, il devrait y avoir 50 à 60 % de communistes, une place pour les déçus du PS actuel qui ont rejoint Mélanchon, « pourquoi pas des candidats NPA », suggère Alain Bocquet qui se dit « ouvert » sur la question et, ici comme désormais sur quasiment toutes les listes, des représentants non cartés de la société civile. Au deuxième tour ? Trop tôt pour en parler, bien sûr, l’objectif étant de s’assurer le rapport de forces le plus favorable possible quand viendra l’heure de ces discussions. Alain Bocquet le dit clairement, il sera candidat au 2e tour. Ce qu’il ne dit pas, c’est s’il maintiendra sa liste ou jouera l’union.

FLORENCE TRAULLÉ

Commenter cet article

Recevoir l'infolettre :

PCF de Lille

74 rue d'Artois
59000 Lille
Tél : 03.20.60.32.02