S’inscrire à l’infolettre :

Mobilisation pour sauver le monument de la Résistance de l’usine de Fives

Publié le 3 novembre 2014

La mémoire ouvrière de l’usine de Fives, haut lieu de la Résistance, menacée par un projet d’aménagement urbain.

La stèle dressée en 1970 à la mémoire des fusillés, déportés, assassinés et disparus est menacée.

La CGT organise un rassemblement devant la stèle LUNDI 3 NOVEMBRE à 11 h 30.


Le plus connu de ces martyrs de la Résistance : Marcel BOUDERIEZ, dirigeant communiste, FTP, a été fusillé au fort de Bondues fin 1943.

Cette stèle se situe en face de la nouvelle Bourse du Travail à Fives dans les anciens bâtiments de l’usine. (Boulevard de l’usine). Sous la stèle se trouvent trois urnes amenées à différentes époques. La première contient de la terre du front de 14-18, de la terre du tertre des massacrés d’Ascq, de la terre prise à l’emplacement des fusillades du fort de Bondues, du fort de Seclin et de la citadelle de Lille. La deuxième urne contient des cendres prélevées dans la fosse commune du camps de Ravensbrück en hommage à Adèle Duriez infirmière à l’usine de Fives et déportée. La troisième urne contient des cendres prélevées au pieds du four crématoire de Buchenwald.

Nous pourrons rappeler aux autorités, même lilloises, que la ville de Lille reçu la croix de guerre avec palmes 39-45, le 8 mai 1945, lors d’une cérémonie qui se déroula dans l’usine de Fives, reconnaissance du rôle armé décisif des ouvriers métallurgistes de Fives.

Commenter cet article

Recevoir l'infolettre :

PCF de Lille

74 rue d'Artois
59000 Lille
Tél : 03.20.60.32.02