1er mai 2010

S’inscrire à l’infolettre :

Bonne fête aux travailleurs

Publié le 1er mai 2010

Pour ce premier mai 2010, une petite chanson de Ferrat qui nous rappelle à notre condition de travailleur.

Découvrez la playlist 1er mai avec Jean Ferrat

L’aube se lève grise et sale sur la sinistre cour pavée

J’entends résonner sur les dalles les bidons tristes du laitier

C’est toujours quand cinq heures sonnent qu’on réveille les condamnés

Les feuilles des arbres frissonnent, il va bien falloir y aller

.

Aï aï aï, à l’heure où les croissants sont chauds

Je n’ai pas l’âme d’un bourreau de travail

.

A l’idée de l’exécuter, j’ai le moral en marmelade

Si le travail c’est la santé, tous mes copains en sont malades

Faites-le mettre à la torture par ceux qui en font leur régal

Bien au chaud sous mes couvertures, je ne le toucherai pas d’un poil

.

Aï aï aï, à l’heure où l’on boit l’apéro

J’n’ai toujours pas l’âme d’un bourreau de travail

.

Si j’dois l’abattre sans pitié avant d’abandonner mon lit

J’voudrais bien voir changer la vie dans la nouvelle société

J’voudrais voir les flics au boulot, les tenants du grand capital

Les PDG, les généraux goûter aux cadences infernales

.

Aï aï aï, ce n’est sans doute pas de si tôt

Que j’aurai l’âme d’un bourreau de travail.

Commenter cet article

Recevoir l'infolettre :

PCF de Lille

74 rue d'Artois
59000 Lille
Tél : 03.20.60.32.02