S’inscrire à l’infolettre :

Solidarité avec les révolutions en Afrique et dans le monde arabe

MANIFESTATION à LILLE

Dimanche 20 mars

11H métro Wazemmes


La crise économique mondiale et l’oppression féroce des dictatures ont provoqués la révolte de la jeunesse et de tous les laissés pour compte du capitalisme mondialisé contre la corruption, la misère conséquence des diktats libéraux du FMI et de la Banque Mondiale. Comme une traînée de poudre, la révolte s’étend de la Tunisie à l’Egypte, en passant par la Libye mais aussi la Jordanie, le Yemen, Bahrein, Oman, la Syrie, l’Algérie, le Maroc, la Mauritanie, l’Arabie Saoudite…et même l’Irak. Ils sont des millions à descendre dans la rue et n’hésitent pas à braver la répression. La peur a changé de camp !

Alors que Ben Ali et Moubarak sont tombés, les vagues de grèves se succèdent en Tunisie et en Egypte pour la satisfaction des revendications sociales vitales. En Tunisie, les gouvernements tombent les uns après les autres, toutes les formes de continuité avec l’ancien régime sont remises en cause.

Avec ces victoires, les peuples d’Afrique et du monde Arabe retrouvent une immense dignité et se libèrent de l’alternative mortifère entre autocratie et intégrisme, tous soumis à l’impérialisme, dans laquelle ils ont été enfermés depuis des décennies. Le rôle actif des femmes et les revendications progressistes dans ces mobilisations sont des signes qui ne trompent pas et bâtent en brèche les campagnes racistes et islamophobes sur le soi-disant « Choc des civilisations ».

L’ensemble des gouvernements états-uniens et européens, les organismes internationaux comme la Banque Mondiale et le FMI, ont soutenu jusqu’au bout ces dictatures. Devant cette levée en masse des peuples, pris de panique, ils s’agitent pour trouver des « solutions » et pouvoir continuer « comme avant ». Prenant prétexte du « risque de chaos » ou de « catastrophe humanitaire », les Etats-Unis, l’Union européenne et l’OTAN multiplient les ingérences et envisagent une intervention militaire pour reprendre le contrôle de la situation. Les puissances de l’OTAN veulent dévoyer et confisquer les révolutions en cours des peuples et préserver leur contrôle sur ces régions pétrolières. En Libye comme ailleurs, c’est le peuple qui a commencé le travail, c’est lui qui doit le finir ! Les peuples tunisien, égyptien, yéménites, saoudien, libyen et l’ensemble de ces peuples ont besoin de notre solidarité dans la lutte pour les libertés démocratiques et de notre mobilisation pour desserrer l’étau impérialiste.

L’Assemblée des mouvements sociaux du Forum Social Mondial de Dakar appelle à faire du 20 mars 2011 (anniversaire de l’invasion de l’Irak en 2003), une journée mondiale de mobilisation en solidarité avec les révolutions en Afrique et dans le monde arabe. A Lille, le collectif de solidarité avec les peuples en lutte appelle à participer à cette mobilisation de solidarité avec les peuples et les révolutions en cours et contre toute ingérence ou intervention militaire en Libye.

Ensemble, exigeons :

  • l’annulation des dettes externes des anciens régimes ;
  • la restitution des biens et avoirs financiers des dictateurs ;
  • l’annulation des accords internationaux signés par les anciens régimes dans les domaines militaires, sécuritaires et migratoires.

Solidarité avec les révolutions arabes ! Soutien au peuple libyen qui, doit décider seul de son gouvernement ! Ni ingérence ni intervention des puissances étrangères en Libye !

Collectif de solidarité avec les peuples en lutte : Association des Tunisiens, du Nord de la France (ATNF), Comité des sans-papiers 59 (CSP 59), Collectif Afrique, la Voie Démocratique, NPA, MRAP, LDH, Parti de Gauche, PCF, Cordillera, Sud Santé Sociaux, Europe Ecologie les Verts NPDC, l’AFPS NPDC, Coordination communiste 59/62, Algérien du Nord pour la Démocratie et le Changement, Idées à coudre, Mémoire vive, Amis de l’association marocaine des droits humains

Commenter cet article

Recevoir l'infolettre :

PCF de Lille

74 rue d'Artois
59000 Lille
Tél : 03.20.60.32.02