Afghanistan
S’inscrire à l’infolettre :

10 ans de guerre, ça suffit : retrait des troupes !

En dix ans de guerre les troupes de l’OTAN ont créé en Afghanistan un
désastre sécuritaire, politique et humain.

La recrudescence de violences contre les civils témoigne d’un échec
majeur de la stratégie adoptée au nom de la lutte contre le terrorisme.
L’insécurité a progressé dans le pays comme dans plusieurs zones du
monde. En Afghanistan, ni la reconstruction, ni la démocratie n’ont
avancé. L’accès aux soins de santé et à l’éducation reste gravement
problématique. Les droits des femmes et des filles sont toujours bafoués
dans les régions sous contrôle étroit des Talibans. L’État, déliquescent
et corrompu, est dans l’incapacité de maîtriser la marche du pays et son
avenir. Les Talibans ont repris le contrôle d’une part conséquente du
territoire, la production et le trafic de drogue prospèrent.


Dans cette situation dramatique, les troupes de la coalition sous
direction américaine sont de plus en plus considérées comme des forces
d’occupation. L’annonce d’un processus de retrait de ces troupes traduit
l’impasse des puissances occidentales qui cherchent maintenant à 
négocier avec les Talibans. Ces derniers sont certains de revenir au
pouvoir. C’est 10 ans de guerre et de tragédie pour un retour à la case
départ. L’OTAN n’est pas la solution. Elle fait partie du problème. La
France doit exiger la définition urgente d’une nouvelle approche.

Le Parti communiste français demande le retrait des troupes françaises
et de l’OTAN. Le retour à la sécurité et à la paix en Afghanistan dépend
de l’effort national et international qui doit être entrepris pour
répondre aux vrais besoins qui sont ceux du développement, de la
reconstruction d’une économie nationale, d’un État de droit, d’une
administration, de services sociaux et éducatifs...

L’ONU doit jouer un rôle beaucoup plus important pour y contribuer. Un
consensus régional doit être recherché pour faire cesser les ingérences,
pour faire de la stabilité et de la sécurité dans ce pays une question
d’intérêt commun et de responsabilité collective. Il est nécessaire de
créer les conditions d’une Conférence internationale sous l’égide des
Nations Unies. La France et ses partenaires européens doivent agir dans
ce sens.

Parti communiste français

Paris, le 7 octobre 2011.

Commenter cet article

Recevoir l'infolettre :

PCF Lille

74 rue d'Artois
59000 Lille
Tél : 03.20.60.32.02