A l’occasion de son lancement le 8 mars

S’inscrire à l’infolettre :

Evo Morales salue le Front de Gauche

Publié le 9 mars 2009

« Compañera » Marie-Georges Buffet, « Compañero » Jean-Luc Mélenchon, « Compañero » Francis Wurtz, tous les » compañeros y compañeras », amis et amies du Front de gauche de France réunis pour votre meeting de lancement :

Je salue l’unité de la gauche !

Depuis la Présidence de la Bolivie, permettez-mois de vous envoyer un salut très cordial, affectueux et solidaire à l’occasion de votre réunion de ce 8 mars, jour des femmes. Une date très opportune pour promouvoir un projet d’unité de la gauche.


L’Humanité est confrontée au changement climatique et à une crise financière qui nous obligent plus que jamais, nous révolutionnaires du monde, à nous unis pour affronter le capitalisme. C’est pourquoi nous nous réjouissions d’apprendre que vous vous avez formé un Front de Gauche afin d’additionner vos forces contre le capitalisme à l’occasion des prochaines élections européennes. Notre parti, le Mouvement au Socialisme – Instrument pour la Souveraineté des Peuples (MAS-IPSP) a uni les secteurs politiques de gauche et les organisations indiennes, ce qui nous a permis d’accéder au gouvernement. Nous travaillons tous pour changer la mentalité sectaire, et ainsi substituer le capitalisme qui règne en maître.

Nous savons que vous tous vous êtes mobilisés pour les mêmes causes pour lesquelles nous luttons ici, et que vous avez été solidaires de nos luttes. Comme nous, vous luttez contre la directive du retour de immigrés, -appelée la directive de la honte-, qui soumet nos compatriotes aux humiliations, et qui est une honte pour l’Europe ; nous luttons ensemble contre le pillage de nos richesses et contre la privatisation des services publics dans le monde entier. En Bolivie, notre Constitution établit que l’accès à l’eau et aux services publics essentiels est reconnu comme un droit humain.

Vous êtes, comme nous, engagés contre la signature de traités de libre-échange entre l’Union européenne et les pays en développement, qui signifient le prolongement du colonialisme sous de nouvelles formes. Nous sommes engagés en faveur de l’établissement de relations internationales entre les peuples fondées sur la coopération, la solidarité et la complémentarité. Comme nous, vous luttez pour le respect de la ”Tierra Madre” et pour le respect de l’environnement. Afin que les travailleurs des campagnes et des villes de nos pays puissent “VIVRE BIEN”, en harmonie avec tous les êtres humains et avec la nature.

Voici quelques exemples des causes pour lesquels nous luttons ensemble et pour lesquels nous devons renforcer notre coopération.

Nous avons besoin d’une gauche européenne forte, pour le bien de l’Humanité.

Nous vous souhaitons une réunion fructueuse, une campagne efficace et d’excellents résultats électoraux le 7 Juin prochain.

Evo Morales Ayma

Président de la Bolivie Etat plurinational communautaire

Commenter cet article

Recevoir l'infolettre :

PCF de Lille

74 rue d'Artois
59000 Lille
Tél : 03.20.60.32.02