[] []
S’inscrire à l’infolettre :

Palestine : lâcher de ballon contre l’occupation

Publié le 4 juillet 2008

60 ans de dépossession ça suffit ! Soixante ballons pour la Palestine

La ville de Lille est jumelée avec la ville palestinienne de Naplouse. Savez-vous que dans cette ville une partie de la population souffre de la faim ? Savez-vous que la brutalité israélienne est quotidienne : toutes les nuits les soldats interviennent, humilient, quand ils ne massacrent pas ? Savez-vous que ses représentants élus, de l’avis de toutes les autorités internationales de façon démocratique, sont en prison ?

Naplouse illustre de ce que subit la Palestine depuis soixante ans. En novembre 1947, l’assemblée générale des Nations Unies prévoyait que la Palestine soit divisée en deux Etats, l’un juif, l’autre arabe, Jérusalem étant doté d’un statut international. Les Palestiniens n’avaient aucune raison d’accepter ce partage qui instituait un Etat étranger sur leur terre, d’où la guerre de 1948 qui a débouché sur un tout autre partage. Israël a non seulement agrandi son territoire : il a procédé à l’expulsion de 800 000 Palestiniens de leur maison qui subissent les camps de réfugiés et l’exil. C’est la naqba, la catastrophe. Après l’agression israélienne de 1967 la Cisjordanie, Jérusalem-Est et la bande Gaza sont conquis et la dépossession se poursuit avec la colonisation des territoires occupés.

En 1988, à Alger, le Congrès National Palestinien a accepté le principe de deux Etats, l’israélien et le palestinien, et la frontière de 1967. Israël n’a toujours pas répondu positivement à cette déclaration.

Actuellement c’est la négation de la Palestine et de son peuple et de ses droits qu’il continue. La colonisation s’accélère depuis la conférence d’Annapolis, la construction du mur de l’apartheid se poursuit, les check-points se sont multiplié, la vallée du Jourdain est confisquée. La Palestine est en passe de se réduire en une prison à ciel ouvert : Gaza, et des confettis en Cisjordanie. Cette politique est conduite avec l’aval des dirigeants français, européens et des USA. Leurs rares protestations timides ne peuvent masquer l’association étroite avec Israël, ainsi entre l’Union européenne et Israël depuis la mi-juin, ou avec l’Union pour la Méditerranée.

Et pourtant le peuple palestinien résiste à l’entreprise de négation de son existence à l’œuvre depuis 60 ans. Malgré le traitement colonial dont il est victime, il fait preuve d’une grande dignité, comme d’une grande vitalité. La qualité de sa culture, sa volonté d’éducation en sont des témoignages. Une solidarité internationale répond à son combat.

En lançant soixante ballons depuis la Grand’Place de Lille nous avons l’intention de rappeler le droit des Palestiniens à recouvrer leurs droits nationaux. Nous exigeons impérativement le démantèlement des colonies, la destruction du mur, la libération de tous les prisonniers, l’application du droit au retour, la fin des mesures oppressives dans les territoires occupés. Israël ne saurait être exempté de sanctions pour son non respect du droit international.

Rassemblement à Lille Grand’Place samedi 12 juillet à 15 h Premiers signataires : AFPS 59/62, Communauté palestinienne du Nord, Hors les Murs, UJFP, PCF

Commenter cet article

Recevoir l'infolettre :

PCF de Lille

74 rue d'Artois
59000 Lille
Tél : 03.20.60.32.02