[] []

H2D (ex-Quebecor) à Hellemmes

S’inscrire à l’infolettre :

Michelle Demessine interpelle Arnaud Montebourg sur la sauvegarde des emplois à H2D

Publié le 23 mai 2012

Monsieur le Ministre,

Je souhaite attirer votre attention sur la situation de l’entreprise d’héliogravure H2D dont deux établissements sont situés dans la métropole lilloise à Lille-Hellemmes (82 salariés) et à Nieppe (122 salariés).

En effet, cette entreprise (ex-Quebecor) a déjà subi, il y a 5 ans, un plan de licenciement avec la disparition de 129 emplois. Reprise par un cadre de l’entreprise, celle-ci avait pu continuer son activité grâce à la qualité de ses prestations et au savoir-faire reconnu de ses salariés en matière de fabrication de revues, d’hebdomadaire TV et de catalogues pour la vente à distance de la région.


Malheureusement, depuis quelques temps, le plan de charges de l’entreprise s’est dégradé car un certain nombre de donneurs d’ordre ont préféré délocaliser leurs commandes vers d’autres prestataires en Pologne et en Espagne certes moins chers mais nuisibles pour l’environnement si l’on prend en compte la multiplication des transports par camions pour acheminer ces commandes.

C’est pourquoi les salariés de cette entreprise, par l’intermédiaire de leurs représentants syndicaux que j’ai reçu hier à ma permanence, expriment leurs plus grandes inquiétudes pour leurs emplois suite à une déclaration de cessation de paiement déposée auprès du Tribunal de commerce de Lille qui dans son jugement du 21 mai dernier désigne un administrateur judiciaire et soumet le site de Lille-Hellemmes à une période d’observation jusqu’au 21 novembre prochain.

Monsieur le Ministre, le redressement productif de notre pays nécessite de marquer un coup d’arrêt déterminé et significatif à la disparition d’emplois dans les filières industrielles capitales pour notre économie.

La filière de l’industrie graphique française dont H2D constitue l’un des fleurons est en train petit à petit de disparaitre du paysage français en particulier dans la région Nord-Pas-de-Calais où elle était très implantée en cohérence avec les grands donneurs d’ordre de la grande distribution et de la vente à distance.

Il faut donc tout mettre en œuvre pour sauver cette entreprise et ses emplois. Les salariés attendent beaucoup d’une intervention politique forte du nouveau gouvernement qui s’est engagé à agir dans ce sens.

Je vous demande donc de bien vouloir examiner cette situation dans la plus grande urgence

Je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, à l’assurance de ma haute considération.

Michelle DEMESSINE Sénatrice du Nord

Commenter cet article

Recevoir l'infolettre :

PCF de Lille

74 rue d'Artois
59000 Lille
Tél : 03.20.60.32.02